Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 14:11

La burka, le niqab, le voile islamique, la kippa, le turban, … sont-ils prosélytes ?

 

La question fondamentale n’est pas de savoir s’il faut ou non légiférer sur le port de la burqa et du niqab, mais bien, à mon avis : quelle est la place des musulmanes dans notre société ?

Question délicate, parce qu’elle touche à la subjectivité et à l’intimité, et qu’elle peut même être perçue comme dévalorisante, voire insultante, lorsqu’on se demande si c’est « en toute liberté » que les musulmanes portent ces symboles de soumission et d’obéissance : nous sommes toutes et tous persuadés d’être « libres » … !

 

Sans porter de jugement, la question me paraît pourtant ne pas pouvoir être éludée : les musulmanes, même de chez nous, ont-elles pu vraiment « choisir » de croire ou de ne pas croire, en connaissance de cause, c’est-à-dire en étant informées aussi bien des alternatives proposées par d’autres religions que par celles de la laïcité philosophique ?

Ont-elles eu la  possibilité de changer de religion ou, au contraire, de choisir le déisme, ou l’incroyance, ou l’agnosticisme, ou l’athéisme, conformément à l’article 18 de la Déclaration Universelle des Droits Humains de 1948 ? : "Toute personne a droit à la liberté de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction (...)".

Il est évident que non, d’autant moins que l’apostasie est théoriquement punie de mort par le coran pris à la lettre et par la charia … Ce « droit » me paraît donc plus symbolique qu’effectif.

 

C’est que, dans toutes les religions (mais plus encore dans l’islam), l’éducation religieuse familiale, certes légitime mais affective et unilatérale, laisse des traces indélébiles dans le cerveau émotionnel, confirmées par IRM fonctionnelle, et anesthésie, à des degrés divers, le cerveau rationnel et donc l’esprit crique et le libre arbitre ultérieurs, dès qu’il est question de religion, donc indépendamment de l’intelligence et de l’intellect.

 

L’éducation coranique en témoigne hélas à 99,99 % ... : même universitaires, la quasi-totalité  des musulmanes portant le voile (j’aimerais me tromper !) sont  sincèrement convaincues d’avoir librement choisi cette soumission. Elles semblent imperméables à toute argumentation rationnelle ou scientifique, par exemple à propos du créationnisme.

 

En bref, le « respect d’autrui » devrait  impliquer celui de la liberté de conscience et de religion. Certes, la laïcité « politique », en France, vise à séparer les religions et l’Etat, et théoriquement, la Constitution est censée "garantir" la liberté de conscience et de religion.

Mais en pratique, rien n'est fait pour favoriser l'émergence de cette liberté, dès l'enfance.

 

On n'enlèvera sans doute jamais aux parents le droit légitime, mais unilatéral, d'imposer leur religion à leurs enfants. Par simple honnêteté intellectuelle, l'école devrait donc compenser cette influence affective en proposant une information minimale, objective et non prosélyte à la fois sur les différentes options religieuses ET laïques, à la fois sur le "fait religieux" (dont l’incitation à la soumission que toutes les religions ont en commun), ET sur le "fait laïque" (l’humanisme laïque, les options laïques, la morale laïque, la spiritualité laïque, …).

Mais les religions, du fait de leur prétention à détenir chacune LA Vérité, s'y opposent, de même que les politiciens, par crainte de perdre des électeurs ...

 

Par conséquent, à mes yeux, tout prosélytisme est condamnable parce que, par définition, il est unilatéral. Il exclut en effet toute alternative qui permettrait de choisir aussi librement que possible, par exemple, de croire OU de ne pas croire.

Parfois par manipulation mentale ou endoctrinement sectaire ou religieux, le prosélytisme cherche à convaincre, à imposer dogmatiquement « LA Vérité absolue », en occultant les éléments d’appréciation en sens contraire, alors que la « vérité » n’est jamais que personnelle, partielle et donc relative et provisoire.

Le prosélytisme, quel qu’il soit, est donc une malhonnêteté intellectuelle et morale.

 

Certes, le port de signes religieux n’est pas en soi prosélyte, mais leur multiplication  insidieuse exprime une volonté de les banaliser et ainsi de réinvestir hypocritement l’espace public afin que les prescrits religieux soient de plus en plus pris en compte chez nous.

Les religions profitent évidemment de notre conception laxiste et électoraliste de la « tolérance » et de la « neutralité »…

La seule parade au prosélytisme (aussi bien intellectuel que publicitaire notamment), c’est de développer l’esprit critique, le doute systématique, à tous égards, dès l’école primaire.

 

Mais vous écrivez : « La religion est une affaire privée, en ce sens qu’elle relève d’un choix privé, personnel, et que les autres (…) ne doivent pas intervenir dans ce choix ».

Vous semblez perdre de vue une évidence : un choix ne peut se faire qu’entre plusieurs alternatives ! On ne peut choisir que si l’on a connaissance d’options différentes.

L’islam, surtout, en témoigne hélas a contrario : plus que toute autre religion, il impose la soumission à un dieu unique et à une texte « sacré ». Si les musulmans étaient libres de choisir de croire ou de ne pas croire, on rencontrerait évidemment des agnostiques, des incroyants et des athées en terre d’islam …

 

Puisse la question du port de la burqa, du niqab, mieux que celle du voile islamique, devenir le catalyseur d’une réflexion approfondie, afin que les différentes communautés recherchent enfin des valeurs communes et universalisables, parce que bénéfiques à tous, ce qui aboutirait à un meilleur « vivre ensemble » et à une citoyenneté responsable ! 

 

Dans mon blog michel.thys.over-blog.org, j’exprime une approche inhabituelle du phénomène religieux (psycho-neuro-physio-génético-éducative).

Je ne prétends évidemment pas avoir raison : je n’exprime qu’un point de vue différent.

Cordialement,

Michel THYS, à Waterloo.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mithys
commenter cet article

commentaires

Michel THYS 06/11/2009 14:32


Merci pour ce commentaire, Monsieur Raphaël Zacharie de IZZARA.
Plutôt que de voir dans le voile islamique le symbole de l'asservissement de la femme, je comprends que des aristocrates, faisant "feu de tout bois", tentent de justifier la pseudo supériorité de
leur "bonne éducation". Ils n'en ont pourtant pas l'apanage. Par contre, il ont celui de la suffisance et de l'orgueil.

Certes, la modernité consumériste s'accompagne de certaines dérives morales, mais le "progrès moral" que pourrait apporter la morale laïque par rapport à la morale religieuse n'est pas "associé à
la liberté de faire n'importe quoi". Il se fonde au contraire sur le respect de l'être humain et des valeurs humanistes, universalisables parce que bénéfiques à tous.

Tous les "mâles" ne sont donc pas concupiscents et "faibles par nature" devant les "appâts" des femmes. La pudeur des jeunes filles est évidemment légitime, mais elles évoluent ensuite en toute
liberté et font de leur corps ce qu'elles décident. J'estime devoir dénoncer l'instrumentalisation de la pudeur ou la "force de caractère", ..., pour tenter de justifier la suppression de leur
liberté.

Le voile concrétise la volonté moyenâgeuse des hommes de faire de leur femme un objet dont ils sont les seuls propriétaires, alors que toute femme n'appartient qu'à elle-même.Toute argumentation
contraire relève de la rationalisation et témoigne à mes yeux de l'incapacité de bien des musulmans de s'adapter à la modernité. Les trois religions monothéistes imposent la soumission, mais elle
est hélas totale dans le cas de l'islam, ce qui témoigne de son incapacité à évoluer, sauf par opportunisme économique. Quand l'islam cessera-t-il par exemple de considérer les autres croyants et a
fortiori les athées comme des dhimmis infidèles qu'il faut théoriquement dominer, voire exterminer, à terme ?


Raphaël Zacharie de IZARRA 05/11/2009 23:12


ELOGE DU VOILE ISLAMIQUE

Symbole de soumission féminine à une cause archaïque pour les uns, ornement vestimentaire pour les -rares- oiseaux d'envergure dont je fais partie, le voile islamique (que personnellement
j'amalgame au voile marial d'un point de vue esthétique) empêche ses détracteurs de dormir pour la simple raison que, par-delà les prétextes politiques et culturels invoqués, le voile signe
l'honnêteté de la femme bien éduquée qui le porte.

La vertu d'une femme de nos jours est considérée comme une régression, une sorte d'attachement pathologique à des valeurs périmées, tant notre "progrès moral" a été bêtement associé à la liberté de
faire tout et n'importe quoi.

Nos femmes dévoyées par les chantres de la débauche devraient être jalouses de la dignité de leurs soeurs musulmanes.

Et de leur force de caractère.

Le voile (librement choisi, cela va sans dire) est le dernier rempart de la culture musulmane contre les agressions morales du monde. Les femmes voilées non seulement sont dignes, mais aussi
courageuses. J'admire, autant sur le plan esthétique que moral, les femmes qui décemment se couvrent afin de ne point offenser le Ciel en excitant les mâles de la Terre -faibles par nature- avec
leurs appas.

Ce voile de pudeur sur leur corps, leur visage, est une seconde peau, chaste, qui honore leur âme.

Le voile non seulement garantit leur vertu mais encore les pare comme des princesses. Artifice sobre des femmes bien élevées, le voile islamique agit comme l'écorce saine du pin : il repousse la
mollesse, le vice, la puanteur et leurs adeptes, mais attire les hommes de bien. Les premiers trouvent le voile rude, âpre, austère, voire grotesque. Pour les seconds, il est la plus noble des
bures...


L'homme sans goût préfère la fanfreluche à la parure monacale et c'est pourquoi il raille le voile islamique, tandis que l'ami des Arts affectionne l'expression noble des mœurs féminines.

Le voile islamique est un signe de grande classe féminine.

Raphaël Zacharie de IZARRA
raphael.de-izarra@wanadoo.fr

+++++++

ELOGE DU VOILE ISLAMIQUE PAR UN ARISTOCRATE FRANCAIS :

http://www.dailymotion.com/video/xb1hoq_vive-le-voile-islamique_news

MANGEURS DE PORCS :

http://www.dailymotion.com/video/x8k7sj_mangeurs-de-porcs_creation

VERTUS MUSULMANES :

http://www.dailymotion.com/video/xa3cok_vertus-musulmanes_news